Si vous pensez avoir toutes les dépenses en main, nous vous félicitons. Nous souhaitons faire le tour avec vous aujourd’hui de certaines petites dépenses qui paraissent anodines mais qui ont la capacité de faire basculer le résultat de votre déclaration d’impôts de quelques centaines de dollars. 

Voici les dépenses que les travailleurs autonomes oublient le plus souvent.

Si vous travaillez souvent sur votre ordinateur :

Avez-vous pensé aux logiciels de type Saas que vous payez mensuellement ? Ces dépenses sont les plus faciles à trouver. Jetez simplement un coup d’œil sur votre relevé de carte de crédit :

  • Les serveurs cloud : Dropbox, Drive, Box…
  • Les logiciels d’édition de documents : Office 365, Adobe…
  • Les outils de communication tels Skype ou Zoom.
  • Ceux à la mode depuis la Covid-19 tels DocuSign (signatures électronique), Asana, Trello…

Si vous êtes dans le monde des arts :

Il est, sans doute, plus passionnant de composer de la musique ou peindre des toiles que de gérer ses impôts. Mais jeter un coup d’œil rapide sur cette liste peut en valoir la peine, promis.

  • Les dépenses que vous payez à chaque mois qui sont directement liées à votre art. Par exemple, vous êtes dans la musique? Spotify et Landr sont probablement indispensables.
  • Faites la liste des personnes avec qui vous avez travaillé et que vous avez rémunéré : Les danseurs pour votre spectacle, 15% en frais à un agent peut-être?
  • Ceux qui ne vous paient pas méritent aussi votre attention: N’incluez pas dans vos revenus les clients qui n’ont pas réglé votre facture. Il serait dommage de payer de l’impôt sur un montant que vous n’avez pas reçu.
  • Les formations sont aussi déductibles : Que vous ayez participé à des ateliers d’improvisation ou vous êtes abonné à MasterClass, le perfectionnement artistique a son pesant d’or.

Si vous utilisez votre véhicule:

Les dépenses classiques sont connues de la majorité des travailleurs autonomes (gas, assurances, permis, plaque…) mais quelques dépenses méritent une petite attention.

  • L’amortissement: vous pouvez déduire 30% / année de la valeur de votre véhicule. Le véhicule a été acheté il y a quelques années? Pas de problème, trouvez sa valeur dans le CanadianBlackBook.
  • Vous avez acheté votre auto à l’aide d’un financement? Les intérêts sont déductibles. Prenez le soin de trouver le montant d’intérêts total payé dans l’année.
  • Les changements de pneus, d’huile, lave-glace et nettoyages peuvent atteindre 500$ / année. Garder vos dépenses peut se traduire par un 250$ de plus dans vos poches.

Si vous servez des clients étrangers :

  • Que vous soyez pigiste sur Upwork, Fiverr ou pour d’autres plateformes internationales, assurez-vous de les contacter pour discuter impôt. En effet, certaines plateformes peuvent retenir un impôt sur vos revenus qui ne pourra être récupéré. Évitez de payer 2 fois le même impôt.
  • Si vous voyagez à l’étranger pour rendre service à vos clients, gare à l’impôt et aux charges sociales qui pourraient réduire vos profits. Vous pourriez avoir à faire une demande d’attestation de résidence de la part de l’ARC.
  • Si vous voyagez pour affaires, TOUTES vos dépenses liées à ces contrats sont déductibles. Cela inclut hôtel, 3 repas / jour, taxi, billets d’avions… En plus de garder les factures, gardez le taux de change du jour de transaction. Un changement de quelques points dans le taux peut se traduire en économies dans les milliers.

Si vous êtes courtier, conseiller, planificateur financier

Vous avez déjà sans doute vécu la situation classique où vous avez à peine eu le bonheur d’encaisser une commission qu’elle a déjà disparu. Mais où va cet argent?

  • Les permis : OACIQ, chambre immobilière, Centris, affiliation… 
  • Incitatifs à la vente : Les commissions de référencement et les petits cadeaux offerts aux clients. 
  • Si votre conjoint ou votre enfant majeur vous aide avec la paperasse gardez un suivi de ses heures et ses tâches et rémunérez le surtout si le taux d’imposition est inférieur au vôtre.

D’autres dépenses?

Si vous vous demandez encore quelles dépenses sont déductibles et lesquelles ne le sont pas, demandez-vous : «est-ce que cette dépense me sert dans mes activités?» Si la réponse est oui, vous avez 99% des chances qu’elle soit déductible.

Votre comptabilité est terminée? Voici des conseils pour éplucher des dollars supplémentaires :

  • Passez rapidement à travers tous vos relevés bancaires et vos cartes de crédits de l’année en vous posant les questions suivantes pour chaque transaction :
    • Cette dépense a-t-elle servi pour mes activités de travailleur autonome?
    • Figure-t-elle dans ma comptabilité?
  • Prenez 10 minutes par jour, ces trois prochains jours, pour faire un tour de votre maison ou appartement et vérifier si vous n’avez pas oublié des dépenses. Vous avez oublié de comptabiliser votre chaise de travail peut-être et la voir déclenchera un «Aha» en vous.

Toujours incertain? Nos comptables peuvent vous aider.

Déclaration d’impôts Consultation & Conseils Services Entreprises