Si vous êtes nouvellement travailleur autonome, nous tenons à vous féliciter. Vous faites partie des rares qui ont décidé de délaisser la stabilité qu’offre un emploi de salarié pour embarquer dans les montagnes russes de l’autonomie financière.

Que vous ayez un feuillet T4A, une entreprise individuelle enregistrée, une société de personnes ou que vous vous soyez lancés en affaires à l’improviste, vous êtes tenus de déclarer les revenus (et dépenses heureusement) aux fins d’impôts.

Dans cet article, nous passerons en revue les dépenses qui peuvent être comptabilisées. La meilleure façon d’économiser sur vos impôts est de garder précieusement vos factures d’achat.

Fournitures de bureau

Trombones, feuilles, stylos, agrafeuses, enveloppes … Toutes ces dépenses, qui peuvent sembler anodines à coup de 1$, peuvent faire une différence agréable en fin d’année.

Amortissement

L’amortissement signifie l’usure du matériel dû à l’usage ou le temps. Le fisc a établi des catégories précises pour chaque équipement afin de pouvoir profiter de l’amortissement de la façon la plus représentative possible. Il peut être appliqué à une auto, du matériel informatique, un immeuble à logements, etc.

Assurances

Si vous êtes du genre prévoyant et que vous assurez vos biens qui vous servent à opérer, il est possible d’inclure cette dépense dans votre déclaration de revenus.

Bureau à la maison – la partie délicate

Si vous avez établi votre maison comme lieu principal d’affaires, où vous accomplissez la grande majorité de vos tâches et où vous recevez vos clients, vous avez plusieurs dépenses que vous pouvez déduire. Ces dépenses seront déductibles en fonction de la superficie que vous utilisez pour vos affaires.

Voici quelques types de dépenses : loyer, électricité, eau, chauffage, internet, téléphone, assurances, frais divers…

Publicité

Cette catégorie inclura toutes les dépenses publicitaires, on parle donc: affichage, cartes professionnelles, Google Adwords, publicité Facebook… Bref, toutes les dépenses qui vous permettent d’acquérir plus de visibilité.

Déplacements

Bien sûr, dans cette catégorie, il ne faut pas inclure toutes les dépenses de déplacement, mais seulement celles qui ont servi à des fins d’affaires.

Si vous vous déplacez en voiture, il sera possible d’inclure un pourcentage sur l’essence, réparations et amortissement. Il est important de garder un livre de kilométrage. Si vous êtes du genre technologique, l’application Expensify vous aidera à répertorier ces dépenses.

Si vous vous déplacez en transport en commun, train, avion ou bicyclette… Gardez tous vos reçus et factures

Taxes d’affaires et permis

Cette catégorie va inclure les frais déboursés à votre ordre professionnel, les taxes spécifiques au domaine d’activité et les frais d’adhésion. Si vous être agent immobilier par exemple, vous pouvez déduire les frais de l’OASIQ, CORPIQ, CIGM et les frais de bannière.

Frais de repas et de représentation

Pour réussir à séduire un client potentiel, il est parfois nécessaire de l’inviter à un repas d’affaires ou lui offrir des billets pour une activité telle qu’un match de hockey ou un spectacle. Ce sont alors des dépenses déductibles, puisqu’elles ont servi à gagner un revenu d’entreprise.

Délai et généralités

Pour les travailleurs autonomes, il y a deux dates à respecter. La première est la date limite de paiement qui est le 5 mai. La deuxième date est le 16 juin qui est la date limite de production de votre déclaration de revenus.

Pour vous éviter des soucis d’intérêts sur les paiements, il est conseillé de produire et payer sa déclaration au plus tard le 5 mai. Par contre, si vous êtes sûrs de ne pas pouvoir le faire avant cette date, une petite astuce existe. Vous pouvez écrire un chèque d’un montant approximatif (ce que vous pensez payer) à l’ordre des deux gouvernements avant de produire votre déclaration. Cette astuce vous permet de satisfaire aux exigences de paiement (respecter la date limite) tout en baissant vos intérêts à payer puisque le  montant sera porté au crédit. Simple et efficace.

Vous pouvez trouver la liste sommaire des dépenses qui s’appliquent à la majorité des travailleurs autonomes ci-dessous. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter.