Mis à Jour 19 Novembre 2018

Une des questions souvent posées est : « Pourquoi devrais-je faire mes impôts chez le comptable avec mon ou ma conjoint(e)? Il/elle a son comptable et j’ai le mien ». Cette question titille souvent les fiscalistes et comptables à cause des centaines de dollars qui risquent d’être perdus si la mauvaise décision est prise. Le Canada et le Québec ont un système d’imposition assez différent du reste du monde. En effet, vous payez vos impôts sur vos revenus individuels, mais il est permis de transférer des déductions et crédits entre les membres de la famille, se qui se traduit souvent par des économies d’impôts pouvant atteindre des milliers de dollars. Voici les 5 raisons (parmi tant d’autres) de faire vos impôts conjointement.

1. Déductions autrement perdues

Si votre conjoint a un revenu faible ou nul, il devient très intéressant de produire vos impôts conjoints afin de tirer profit des déductions et crédits que seul vous pouvez utiliser. Pensons notamment au crédit de base qui peut vous faire sauver jusqu’à 3979$ (1745$ dans votre déclaration fédérale et 2234$ dans la déclaration provinciale).

2. Baisse d’impôts pour familles (ABOLI en 2016)

Si vous avez un grand écart de revenu avec votre conjoint et avez un enfant mineur, vous pourriez économiser jusqu’à 2 000 $ au fédéral.

3.  Transfert des frais de scolarité

Si vous ou votre conjoint êtes aux études, vous pouvez transférer les frais de scolarité entre vous. Grâce à ces transferts, vous verrez un remboursement supplémentaire de quelques centaines, voire quelques milliers de dollars.

4. Frais médicaux

Cas un peu plus complexe, il est possible d’inclure les frais médicaux qui dépassent 3 % de votre revenu. Exemple, votre revenu est de 30 000 $ et vos frais médicaux sont de 3 000 $. Vous pouvez avoir 2 100 $ en crédit d’impôts (3 000 – (30 000 x 3 %). Si votre conjoint a des frais médicaux, il sera possible de transférer ces frais et contourner le minimum de 3 %.

Prenons en exemple un couple recevant chacun un salaire de 50 000 $ et ayant chacun 3 000 $ de frais médicaux,  analysons les résultats de chaque option :

Option 1 – Si chacun fait sa déclaration séparément les frais médicaux font économiser 1 050 $ en impôt ((3 000 – (50 000 x 3 %)) x 2 x 35 %)

Option 2 – Si les conjoints font la déclaration ensemble et transfèrent ces frais médicaux, l’économie totale est de 1575 $. ((6 000 – (50 000 x 3 %)) x 35 %)

On vient de récupérer 525 $ supplémentaires avec cette simple astuce. Selon le salaire de 50 000 $, un des deux conjoints s’est mérité 4 jours de congé du travail.

5. Éviter les faux espoirs

L’erreur la plus commune chez les conjoints est celle de réclamer le même crédit. Cette erreur donne souvent à des mauvaises surprises, de mois, voire des années plus tard lorsque les autorités fiscales. Les deux conjoints se voient parfois devoir rembourser les montants complets en plus des intérêts.

Parmi les innombrables cas, voici les crédits les plus souvent demandés en double :

  • Tps
  • Crédit de Solidarité
  • Divers montants pour enfants

En conclusion

Faites-vous une faveur en produisant conjointement les impôts de votre couple. Cette décision sera très fort probablement plus avantageuse dans le montant d’impôt que vous recevrez et vous évitera de vivre les mauvaises surprises.

N’hésitez pas à nous contacter dès maintenant pour vos impôts et ceux de votre famille.